Cuisine Solidaire en Vercors à la radio !

Caroline Hatsch a participé au nom de l’association à une émission de radio ce matin sur RCF « Développer la solidarité alimentaire ». Pour ré-écouter l’émission, cliquez sur le lien.

https://rcf.fr/actualite/societe/developper-la-solidarite-alimentaire

Une assemblée générale efficace

L’assemblée générale du 17 septembre s’est tenue à Méaudre, avec plus d’une trentaine de participants incluant des bénévoles anciens et nouveaux et des représentants de nos partenaires. Le président, Jacky Duvillard, a commencé par faire brièvement le point sur les activités de l’année 2019, qui s’est déroulée normalement, et a enchaîné avec un compte rendu des activités de 2020, fortement affectées par la pandémie depuis la mi-mars. Depuis cette date et l’arrêt contraint des activités de cuisine,  une bonne partie des bénévoles a concentré ses efforts sur la ramasse et la distribution, en distribuant toute la semaine la totalité des produits récupérés, répartis entre Villard de Lans, Lans en Vercors et Autrans-Méaudre en Vercors. À noter que pendant toute cette période cette dernière commune a continué sa contribution à nos actions en fournissant personnel et véhicule communal pour la ramasse et la distribution tous les mercredis, comme en période normale. Toutes ces activités ont été effectuées en respectant au mieux les recommandations sanitaires en vigueur.

Distribution à Villard de Lans

Le trésorier, Richard Roziak, a présenté les comptes arrêtés à la fin 2019 : le résultat d’exploitation est légèrement positif pour cette année. Pour l’année en cours, la suspension de la cuisine depuis 6 mois a réduit notablement les dépenses courantes et la situation financière ne devrait pas poser de problème dans les mois qui viennent.

Parmi les autres points discutés lors de cette AG il a été question des difficultés rencontrées à la ramasse du fait de l’absence de tri sérieux des produits par certains partenaires avant de nous les remettre. Il n’est pas inhabituel de recevoir des produits dont la DLC est le jour même et même déjà dépassée, parfois de plusieurs jours. Sans compter les cagettes de fruits et légumes contenant, entassés en vrac, des produits mélangés, dont une partie est dans un état visiblement bien trop avancé pour être décemment utilisable, que ce soit pour une distribution et consommation immédiate ou pour être transformés. Il faut rappeler que les règles officielles auxquelles les entreprises partenaires sont soumises par la réglementation en matière de gestion des produits alimentaires non commercialisables stipulent que les produits transmis aux associations comme la nôtre doivent être triés par le commerçant et que les DLC ne doivent pas dépasser J-1 ou même J-2. Il a été proposé de ne plus procéder au tri qui incombe au commerçant et de laisser sur place tous les produits non utilisables, à charge pour lui de les jeter à la poubelle. Le sujet va faire l’objet d’une rencontre avec les partenaires concernés  afin que la réglementation soit respectée et, incidemment, que nos bénévoles soient, eux aussi, respectés. Notre rôle n’inclut pas de trier les poubelles des commerçants partenaires.

Parmi les piliers de l’association pendant la crise sanitaire

Le reste de la réunion a porté sur le redémarrage de l’activité centrale, la cuisine, et sur la réorganisation du fonctionnement général des 3 activités. Les détails, sur ces sujets tout comme sur le reste de la réunion, seront donnés dans le compte-rendu officiel préparé par le secrétaire, Michel Papaud, et qui sera mis en ligne prochainement. Disons simplement que la cuisine reprendra, en principe le 5 octobre, avec un renforcement des conditions d’hygiène (entre autres, concernant les vêtements autorisés en cuisine). D’autre part, la responsabilité de l’organisation et du bon fonctionnement de chacune des 3 activités sera entièrement déléguée à 3 personnes appelées, faute de mieux, « vice-président/e». Elles devront donc s’assurer du bon remplissage du planning, gérer le matériel utilisé dans leur activité, effectuer les achats requis, et évidemment s’assurer que toutes les tâches de leur activité, y compris les petites tâches administratives spécifiques (documents de traçabilité, par exemple), sont effectuées comme il faut. L’objectif est de donner de la fluidité à notre fonctionnement et de soulager le président de la gestion détaillée et continue de toutes les activités.

Finalement, un nouveau président a été élu : Georges Grau.  Les 3 vice-présidents/es et les autres membres du conseil d’administration ont également été tous élus à l’unanimité des présents. Leurs noms seront inclus dans le compte-rendu-officiel ; une bonne raison pour le lire….

Dans les jours qui viennent,  il sera demandé à tous les bénévoles inscrits sur nos listes, et aux nouveaux qui ne le sont pas encore, de confirmer explicitement leur intention de continuer leur participation à l’association et de spécifier la ou les activités qui les intéressent. Nous avons besoin de mettre ces listes à jour pour mettre en œuvre la réorganisation prévue.

Le mot du nouveau président

Bonjour à toutes et à tous,

Je voudrais tout d’abord vous remercier pour la confiance que vous m’avez accordée lors de l’Assemblée Générale de la Cuisine Solidaire en me confiant la présidence de l’association, imprudents que vous êtes !

Plus sérieusement, je tâcherai de me montrer digne de cette confiance en essayant de donner le maximum pour que la Cuisine Solidaire continue de fonctionner aussi bien qu’elle l’a fait jusqu’à ce jour.

Je vous demanderai toutefois de vous montrer indulgents tant que « j’apprends le métier ».

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques et de vos conseils, je suis preneur.

J’espère que nous nous rencontrerons bientôt, pas tous en même temps, pitié ! En attendant ces rencontres je vous souhaite une bonne semaine (et plus si affinités).

Georges

Adhérer à l’association (5€), ou faire un don: c’est facile!  En bas de page, les boutons pour accéder à Paypal. Simple, sûr, rapide! Ou bien par chèque ou en espèces à envoyer à:

Richard Rosiak
84 rue Bellevue
38250 Villard de Lans

Les statuts de l’association  nous confèrent un rôle d’intérêt général, qui nous permet d’émettre des reçus fiscaux ouvrant droit à réduction d’impôt pour les donateurs. Ainsi, tout donateur bénéficie d’une réduction d’impôt de 66% de son don.


Nos partenaires